La Regadora

Cette sculpture était la première œuvre de la trilogie consacrée aux Patios de Córdoba, au pied de la tour, elle ne passera pas inaperçue. « La Regadora », la sculpture la plus photographiée et la plus présente sur les réseaux sociaux à Cordoue, a été inaugurée fin avril 2014, juste pour accueillir les vacances de mai et depuis lors, elle est une attraction réussie auprès des touristes et des passants. -par.

Le protagoniste représente le présent de nos patios. Une grande femme en bronze, haute de 1,90 mètre, qui avec son seau d’eau à proximité, arrose ses pots avec une canne et un bidon comme le veut la tradition. Concentrée sur la tâche mais sûre d’elle et avec un naturel élégant, sur ce fond blanchi à la chaux et ces pots bleus intenses si typiques, elle rend facile un travail qui demande de la technique, beaucoup de soin, de patience et d’attention.

Habillées d’une tenue intemporelle, avec un nœud de jasmin sur le nœud, les chaussures et les boucles d’oreilles reflètent respectivement un hommage à la maroquinerie et à la joaillerie de Cordoue. Une scène quotidienne que beaucoup de cordouans ont dans la rétine et dans la mémoire.

Abuelo y Niño

Il s’agit de la deuxième œuvre consacrée aux Patios de Córdoba. Il représente le passé et l’avenir d’une tradition séculaire. Le grand-père qui, endurci par l’âge, l’expérience et l’effort, a initié sa fille aux soins du patio, et l’enfant (son petit-fils) qui représente les générations futures qui prennent le relais transmis de génération en génération, une manifestation culturelle profondément enracinée chargée de des valeurs positives qui perdurent dans le temps.

C’est un groupe sculptural formé de deux sculptures en bronze grandeur nature. De l’échelle en bois, l’enfant tend la main pour ramasser et accrocher le pot au crochet au mur, reprenant ainsi le relais et la responsabilité de l’entretien de nos terrasses à son grand-père. Tous deux vêtus de vêtements confortables et frais pour résister aux après-midi torrides de l’été de Cordoue.

El Pozo de las Flores

C’est le troisième groupe sculptural, dans notre Cordoue, dédié aux cours de Cordoue et à leurs gardiens.

Les protagonistes sont réalisés en bronze grandeur nature. La grand-mère en robe, tablier et espadrilles, qui apparaît assise sur une chaise, tient un pot de géraniums sur ses genoux, effectue le travail de repiquage des boutures et de nettoyage des feuilles fanées. La jeune fille, vêtue d’une robe rose, tient une fleur sur sa poitrine, observe et apprend de sa grand-mère à entretenir la terrasse, toutes deux liées dans un jeu de regards complice. L’artiste a reconnu que c’est celle qui a le plus de sens pour lui et qu’il l’avait clairement visualisée dès le début, en y déversant ses souvenirs d’enfance.

Le puits, la pergola en arrière-plan…. entre autres éléments, ils enrichissent la composition où ne manque pas une chaise vide (en quenouille) tenue par la jeune fille à la disposition de tout visiteur comme un photocall parfait, de sorte que quiconque veut s’asseoir et ainsi faire partie de ce groupe sculptural.

LA REGADORA

EL POZO DE LAS FLORES

ABUELO Y NIÑO